Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Juin 26, 2016 in Non classé |

Retour sur une formation développement personnel

Lors de certaines formations impliquantes, qui relève de la formation – développement personnel dans un contexte professionnel, je demande aux participants de me contacter par mail ou par téléphone 4, 8 ou 12 semaines après. Le but est de poser leur perception à froid, mais c’est aussi une façon que j’utilise pour leur permettre de garder des traces de ces quelques jours passés et de les mettre en mots.

Entre apports théoriques, mises en situations, questionnaire de personnalité, multiples échanges et partages, je propose aussi aux participants qui le souhaitent de les accompagner sur leur demande spécifique « en aquarium », c’est-à-dire observés par le reste du groupe.

Dans ce cas, le participant avait simplement besoin de trouver un chemin entre un mental bien en place et une tranquillité intérieure qui bougeait à la moindre émotion ressentie. Je lui ai proposé d’expérimenter une méditation que j’apprécie pour sa simplicité et sa puissance, celle de voir nos pensées, de les accueillir, et de les laisser passer. L’enjeu est de ne pas se réduire à nos pensées que nous ne pouvons pas stopper, et de ne pas se réduire aux émotions qui peuvent s’y attacher.

« Bonjour,

Je ne savais pas vraiment ce que je pourrai mettre comme mots sur ce que j’ai appris lors de cette formation (…). J’ai essayé une première fois de refaire une méditation seule. Refaire ce chemin comme lors de la formation. Je n’y suis pas arrivée !

Puis il m’est arrivé un événement qui m’a rappelé tous les états et émotions par lesquels je suis passé. Qui m’a rappelé tout ce qu’il m’était impossible de faire pendant longtemps : m’exprimer, parler, ressentir, sortir de mon état de colère, puis de la tristesse. Le plus naturel pour moi aurait été de retomber dans ce gouffre de léthargie, dans ce cercle vicieux contre lequel j’ai bataillé !

Les idées ont fusé !  Mais au lieu de me laisser submerger, je les ai accueillies, observées… et je les ai laissé partir. Et le fait de réussir ce simple exercice de laisser couler, sans pour autant tout enfouir, m’a empli de sérénité ! Je laisse tout passer calmement. Je sens le moment présent, mon corps. Puis l’énergie qui passe de ma tête à mon cœur. Je la laisse se diffuser, puis descendre. A nouveau dans mon cœur. Et je traverse. Paisiblement. Et je dis merci !

C’est con écrit comme ça, mais je mets enfin en pratique ce que j’ai cherché a apprendre pendant longtemps : me reconnecter à moi, lâcher prise sans disparaître, ressentir sans se laisser submerger. Prendre conscience que je ne suis pas juste une ou des pensées / émotions. Et bordel c’est génial de me savoir capable de ça quand j’en ai besoin !

Bon, puis j’ai appris plein d’autres choses, plus théoriques, plus pro, etc. Mais cette expérience m’a vraiment fait avancer d’un cran ! Alors c’est ce que je retiens sans regarder mes notes ! ».

Ces formations peuvent être mises en place en entreprise, en intra ; et une fois par mois le lundi soir, j’anime un groupe réservé aux hommes, « Cercle d’Hommes en Mouvement » dont vous trouverez le descriptif ici : http://www.co-options.com/developpement-personnel